Comment faire le plus beau des anniversaires

Par défaut

Je me souviens, il faisait chaud, et depuis à la même époque il fait toujours très chaud… Je me souviens de tous les détails de cette journée si particulière, qui parfois me fait nouer la gorge, monter des larmes. Mais j’ai déjà tout dit sur ce jour là. Maintenant, chaque année on le fête avec bonheur et joie. Trois ans que mon petit mec a vu le jour.

Alors, cette année pour ses trois ans, j’ai décidé d’en faire un événement particulier, heureux, coloré.

J’avais opté pour un gâteau arc-en-ciel. Mais le jour J s’approchant, je me suis résignée devant le travail pour fabriqué ce gâteau facile et surtout devant sa taille : jamais nous ne pourrions le manger en entier à 10… avec 40° à l’ombre!

Quelques mois avant, j’avais croisé une affiche pour un festival à proximité de Bordeaux : arts de la rue et pyrotechnie, le tout gratuit le week-end de son anniversaire. Une fois n’est pas coutume, il se coucherai tard avec l’approbation de ses parents!

 

Il faut quand même une bonne dose de patience pour convaincre tous les grands-parents d’être présents ce week-end là, en plein mois d’aout : les uns arrivant de l’autre côté de la France, et voyageant sans clim’, les autres ne rêvant que de réintégrer leur mobil-home de la côte landaise (heureusement, ce dernier était loué encore pour une semaine!).

 

Il faut aussi une bonne dose de diplomatie pour que les cadeaux soient bien choisis en cohérence et dans la mesure…

 

Et une bonne dose aussi d’imagination pour transformer le petit jardin fou-fou de ma soeur, en garden party de birthday acceptable.

 

Mais je crois avoir un peu de toutes ces qualités pour que ces trois ans soient mémorables. C’est à partir de cet âge que les souvenirs restent gravés…

 

Bref, Jo a écarquillé les yeux devant la Mante Religieuse géante de la Cie Malabar. Si les échassiers et trapézistes n’ont pas retenu son attention (il avait peur qu’ils tombent!), le feu d’artifice, il l’a regardé les yeux grands grands ouverts, avec les mains de son papa et ses petites mains collées à ses oreilles. Le bruit lui a fait peur, mais il n’a pas pleuré et n’a pas perdu une miette du spectacle des fleurs de feu!

 

Il était impatient de voir son gâteau et de souffler avec sa Tati-Chou ses bougies.

Ce gâteau, nous l’avons fabriqué ensemble : il le voulait avec du chocolat et de la confiture à la myrtille. Et moi, je lui ai décoré comme un arc-en-ciel : recouvert de chocolat et de smarties!

Mais ce qu’il a retenu de ce gouter-diner d’anniversaire (le gouter s’est transformé en sardinade!) c’est surtout la petite piscine installée par sa Tata Ninou : le plus beau des cadeaux selon lui,auen ce jour de canicule!

 

Et la liste de ses cadeaux était plutôt satisfaisante : un théâtre de marionnettes, des marionnettes, un tapis-circuit avec des petites voitures et une moto, un tracteur légo avec une boîte complémentaire… Les deux papis ont été inspirés : ils lui ont offert chacun un joli objet en bois, sans ce concerté : une petite moto de Madagascar et une petite guitare africaine (Kora)…

 

mais qu’il est parfois frustrant de fêter son anniversaire en plein été : tous les copains de son âge étaient en vacances , sauf un! alors je n’ai pas organisé de goûter d’enfants… je me demande si je ne vais pas y réfléchir pour le mois de septembre… à suivre!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s