« Là je trace le chemin des animaux de la forêt… »

Par défaut

J’étais occupée à lire des articles des VI sur l’ordinateur, je tournais le dos au salon. Ma mère, présente chez nous, lisait paisiblement sur le canapé, Eric était occupé dans la cuisine. Et Joachim dessinait à la craie sur un petit tableau depuis quelques minutes, tout en commentant son oeuvre en court de création. Je l’entendais, rien ne m’inquiétait… si ce n’est sa petite voix qui s’éloignait en chantonnant « Alors, c’est le chemin des animaux de la forêt ». Je me suis levée, intriguée.
Devant le spectacle exceptionnel et inimaginable qui s’offrait à moi, je ne savais pas si je devais rire ou bien gronder : J’ai retrouvé Joachim, concentré, au milieu d’un chemin tortueux tracé à la craie, qui partait du salon, traversait l’entrée et se prolongeait dans le couloir qui mène aux chambres…
Stupéfaction!
Son papa et moi l’avons soustrait à son occupation, et nous avons commencé de concert à lui expliquer ce qu’il venait de faire. Ma mère, amusée, en bonne professionnelle de l’enfance, m’a fait signe de laisser son papa se charger du recadrage. Je me suis doucement retiré du jeu, pour en devenir spectatrice.
Voilà un résumé de ce moment d’éducation positive « Joachim, je ne te dispute pas pour ce que tu as fait, parce que tu ne savais pas qu’on n’écrit pas par terre (et que c’est un très beau travail que tu as réalisé là). Maintenant je te le dis, tu le sais. Si tu recommences, il y aura sanction. Ce que je te propose, c’est de continué à tracer le chemin des animaux de la forêt sur le grand tableau à peinture, en te servant de ta petite chaise pour dessiner sur toute la surface. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Il a passé encore 10 minutes sur la réalisation de son chemin, sans dépasser du tableau. C’était il y a une semaine. L’exploit n’a pas été réitéré, je pense que la leçon a été comprise… Quand mon mec se met à la CNV il est trop fort!

Publicités

À propos de muuuum

j'ai 35 ans et je suis la maman d'un petit garçon de 1 an. Je suis à la maison, par choix et par nécessité. je regarde grandir ce petit homme... nous avons, avec son papa, fait des choix autour d'une parentalité respectueuse de l'enfant, de l'humain et de la planète. Mais celà ne va pas sans interrogations, sans doutes, sans convictions aussi... témoignage de parents concernés...

"

  1. Bien joué pour M. ! D’après ce qu’on m’en avait dit à l’IUFM, le comportement de ton fils est normal. Si papa lui a bien expliqué les choses et qu’il a l’endroit adéquat pour exprimer sa créativité, il est peu probable qu’il récidive. Concernant la « sanction » éventuelle, la logique de la CNV est de simplement faire sentir les conséquences de l’acte (par ex. ici ne plus mettre de crayon ou craies à disposition), mais il y a de bonnes chances pour que l’affaire s’arrête là. Chez nous aussi, on est toujours super contents quand on arrive à réagir ainsi. Bonne continuation.

    • oui! merci pour la précision sur les sanctions, parce que n’ayant pas beaucoup lu sur la CNV c’est une sujet que j’ai besoin d’approfondir. Mais il est vrai que c’est le plus souvent ce que nous faisons : lui soustraire l’objet de transgression… après je ne sais pas gérer les transgressions verbales et violente (mots déplacés pour tester, et petites mains frappeuses) que par le coin… Je n’ai pas trouvé de réponse chez Filliozat « j’ai tout essayé »… je reste sur une interrogation…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s