18 mois…

Par défaut

Dix huit mois déjà, dix huit mois seulement…
Comment était la vie avant ? Mais depuis toi, elle est pleine !
Depuis toi je goûte la joie et la folie d’être maman. Depuis toi, les journées passent vites, les nuits aussi…
Des sentiments contradictoires m’envahissent, me déboussolent. Entre joie et larmes, entre jouissance et frustration, entre bonheur et peurs.

Bonheur de te voir grandir, pousser, changer, prendre ton autonomie et ta vie à pleins bras.
Peur que tout s’arrête, que tu souffres, que tu sois triste.
L’envie de te protéger est très forte, les angoisses nombreuses et souvent déraisonnées, inventées, fantasmées. Mais l’envie de te donner ton mon amour et de t’apprendre les dangers de la vie, de te laisser faire tes expériences et t’aider à déployer tes ailes est souvent la plus forte.

Pourtant, je savoure comme des mets précieux et délicieux ces petits moments où tu te laisses aller dans mes bras, où l’abandon est total, fidèle ami de la confiance que tu as en moi. Je sens tes bras, tes jambes, ta tête se relâcher. Ton souffle dans mon coup et le bercement de ta respiration contre ma poitrine, dans un doux et tendre moment d’intimité, de chaleur et de plénitude. Je respire tes cheveux, mes lèvres sur ton front tiède, j’effleure de ma main tes oreilles et tes joues pleines…

On ne vit ces moments qu’un bref instant, ils disparaîtront avec ton enfance. Je les garde gravés au fond de mon ventre avec ceux de la grossesse, comme des perles nacrées, des bulles de bonheur.

Grandis, mon enfant, fais de ta vie, une symphonie à ton image, une œuvre à la mesure de ton amour et de ton intelligence, car comme tous les enfants, tu en as le don.

aye, maman ça craint!

Publicités

À propos de muuuum

j'ai 35 ans et je suis la maman d'un petit garçon de 1 an. Je suis à la maison, par choix et par nécessité. je regarde grandir ce petit homme... nous avons, avec son papa, fait des choix autour d'une parentalité respectueuse de l'enfant, de l'humain et de la planète. Mais celà ne va pas sans interrogations, sans doutes, sans convictions aussi... témoignage de parents concernés...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s