critique littéraire : « Le Conflit; la femme et la mère »

Par défaut

OUI, j’ai lu le livre d’Elisabeth Badinter. Oui, j’ai osé le lire! Grand bien m’en a pris!

Ce livre est instructif, documenté, facile à lire. Son propos est vraiment intéressant, réfléchi, et sort de l’ordinaire.
Si je lui reproche un ton méprisant sur l’écologie, l’allaitement, les couches lavables et quelques autres sujets, derrière lesquels je perçois certains « intérêts », il n’en reste pas moins que ce livre invite à une réflexion sur la prise en compte du poids de l’idéal maternel qui pèse sur les femmes dans les pays industrialisés et sur leur envie de faire (ou non) des enfants.
Elisabeth Badinter nous pousse, nous mères et femmes, à exercer notre libre choix de tenter la maternité, en nous défiant des mouvements naturalistes, pseudo-féministes qui visent à nous faire rentrer insidieusement à la maison et nous cantonnent à un seul rôle : celui de mère.

OUI, je lui dis MERCI!
Merci de m’avoir permis de m’informer sur l’histoire de la Leache Ligue (entre autres), du mouvement féministe, et sur le poids des politiques familiales en Europe.

Elle nous pousse, nous parents français, à ne pas céder sur notre mode de vie qui, historiquement, place l’idéal féminin avant l’idéal maternel, et à ne pas culpabiliser d’être des mamans qui travaillent. Parceque la pression sociale est moins forte sur l’idéal de la bonne mère malgré une politique familiale moyenne.

Alors, je pose une question : A quand une vraie politique familiale en faveur des femmes, des couples, de l’égalité?
Plus de place en crèche et des congés parentaux mixtes mieux rémunérés!

A ceux qui pensent qu’en soutenant Madame Badinter je suis en contradiction avec mes choix personnels, je leur réponds que justement tout est une affaire de choix et de conjoncture personnelle.
Si mon travail m’avait passionné, j’y serai retourné sans culpabilité (peut-être pas au bout de 2 mois 1/2, mais plutôt de 5); si je n’avais pas su, pas pu, pas voulu allaiter, j’aurais donner le biberon à mon fils sans problèmes, avec autant d’amour.

AVIS A TOUS : LISEZ « LE CONFLIT, LA FEMME ET LA MERE »

Publicités

À propos de muuuum

j'ai 35 ans et je suis la maman d'un petit garçon de 1 an. Je suis à la maison, par choix et par nécessité. je regarde grandir ce petit homme... nous avons, avec son papa, fait des choix autour d'une parentalité respectueuse de l'enfant, de l'humain et de la planète. Mais celà ne va pas sans interrogations, sans doutes, sans convictions aussi... témoignage de parents concernés...

"

  1. Pingback: Elle nous a tous allaité un an, ce qui était extraordinaire « Les Vendredis Intellos

  2. Pingback: Elle nous a tous allaité un an, ce qui était extraordinaire « Muuuum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s