le bon débarras

Par défaut

Que faire des vêtements d’enfants trop petits?
C’est la question que je me pose depuis que mon fiston est né. De 0 à 18 mois, nous avons été littéralement submergés d’habits de seconde main en très bon état qui venaient : de la cousine dont le fils à 6 mois de plus que le mien, du cousin, des parents des petits que gardait ma belle-mère, de copains… nous n’avons pas dit non… La montagne de fringues ! Sans parler des mobiles et autres accessoires…
Qu’en faire une fois trop petits?

après avoir trié par saisonnalité, taille…
J’en ai gardé pour les prochains enfants de la famille, j’ai donné une grosse partie sur le site donnons.org, j’ai essayé d’en vendre en vide grenier, sans grand succès (les habits de petites filles se vendent mieux !). Je les ai proposés à de futures parents dans mes connaissances, j’ai passé des annonces sur le bon coin et dans le réseau de conseillères Natura Brasil, ou dans un dépôt-vente spécialisé…
mais le chemin est long et fastidieux.
Et je ne suis pas la seule… d’autres se sont vu proposer tellement de vêtements qu’ils ont du refuser.
Pourtant les habits de petits ne s’abîment pas. Neufs ils coûtent aussi chers que ceux des adultes et il faut renouveler la garde robe souvent.
Les vêtements de bébés de seconde main, qu’elle aubaine ! pourquoi tout le monde n’en profites pas ?
J’ai eu parfois le sentiment de vivre avec les choix des autres, et ne pas forcément avoir le haut qui va avec ce si joli pantalon…
Mais cela ne nous a pas empêcher d’acheter quelques habits qui nous plaisaient pour une occasion particulière, pour compléter…
Est-on obligé de tout prendre de ce qu’on nous propose ? Personne ne nous oblige aussi à tout garder et à tout mettre au petit loup. Alors pourquoi autant de réticences à prendre des vêtements d’occasion pour les enfants ? Ce ne sont pas eux qui vont nous le reprocher !
Quelles économies nous faisons, pour notre porte monnaie et pour la planète !

Publicités

À propos de muuuum

j'ai 35 ans et je suis la maman d'un petit garçon de 1 an. Je suis à la maison, par choix et par nécessité. je regarde grandir ce petit homme... nous avons, avec son papa, fait des choix autour d'une parentalité respectueuse de l'enfant, de l'humain et de la planète. Mais celà ne va pas sans interrogations, sans doutes, sans convictions aussi... témoignage de parents concernés...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s