C’est à la fin que tout commence

Par défaut

Relâche, ouf de soulagement, légèreté… je reprends un travail jeudi prochain. Oh, pas celui qui me fait rêver, pas pour la vie non plus. 4 mois, c’est déjà ça. Et d’autres projets professionnels peuvent voir le jour d’ici là. Le retour à la vie professionnelle marque aussi la fin de deux années et demi à squatter les 4 murs de notre appart, pour le plus grand plaisir de mon bout de chou qui a pu grandir tranquillement dans les jupes de sa maman jusqu’a son intégration à la crèche en aout dernier. mais aussi pour mon plus grand désarroi quand les mois se sont écoulés sans retrouver de travail malgré mes nombreux efforts. Mais les efforts paient un jour. La fin de cette sensation de noyade au fur et à mesure que l’échéance de fin de droit s’approchait. Incapable de faire autre chose sans culpabiliser, sans ressentir cette pression intense, étouffante. Aujourd’hui je rêve de vacances, surtout que les 4 prochains mois devraient être intenses et fatigants. Je n’ai que quelques jours pour faire la transition. Je me sens soulagée : je vaux quelque chose sur le marché du travail ; et terrorisée : vais-je y arriver?
La fin marque le début de quelque chose de nouveau, toujours. Et il ne nous ai jamais possible de faire marche arrière, alors je positive, et c’est un nouveau défi pour moi, pour nous trois.

Voilà ma modeste participation aux Défis du Jeudi de Lucky Sophie!

À propos de muuuum

j'ai 35 ans et je suis la maman d'un petit garçon de 1 an. Je suis à la maison, par choix et par nécessité. je regarde grandir ce petit homme... nous avons, avec son papa, fait des choix autour d'une parentalité respectueuse de l'enfant, de l'humain et de la planète. Mais celà ne va pas sans interrogations, sans doutes, sans convictions aussi... témoignage de parents concernés...

"

  1. Que oui tu vas y arriver!!! J’en suis certaine!!!! (et pis comme ça tu ne culpabiliseras plus quand tu glandouilleras sur la blogo, ce sera VRAIMENT pour te détendre!!!) Bises la miss!!

    • Merci de tes encouragements! J’essaie de te pondre quelque chose pour les VI IRL avant jeudi prochain, histoire d’avancer. J’ai l’esprit plus libre du coût! Le bise aussi!

      • Avec plaisir!!! Moi, j’en suis à ma première mouture des statuts…j’attaque le règlement intérieur… mais apparemment il faudrait se dépêcher vraiment vraiment de trouver une salle en tapant dans les équipements associatifs et assimilés (centre de loisirs, écoles, etc…) qui louent leurs salles aux asso en disant que les statuts vont être déposés incessamment sous peu… mais je t’en reparlerai jeudi prochain!!!

  2. pas évident de reprendre après un congé parental, moi aussi je suis restée à la maison pour les 2 derniers, je reprends le mois prochain sur un poste qui ne me plaît pas du tout ! mais pas le choix !
    courage !
    à bientôt encore pour les défis du jeudi !!

    • Oui, ce n’est pas facile de replonger dans le travail après une interruption aussi longue, quand le poste ne te plait pas; et surtout après une recherche d’emploi difficile… j’entamais mon premier mois d’ASS avec 140 euros/mois… sauvée! Pas le choix, mais c’est vital de reprendre, surtout pour le bien-être de la famille. Et me dire que j’aurais pu être à la charge de mon mec, perdre mon indépendance financière, je le vivais mal. Heureusement donc; ce job arrive à temps!
      Pour les défis, c’est ma deuxième participation… je fais un texte lorsque le mot me parle vraiment. Désolée de ne pas être une assidue! Mais à bientôt, oui!

  3. Je te souhaite beaucoup de courage pour ta reprise de boulot, je sais combien ce n’est pas évident! Tu vas assurée, j’en suis certaine . À très vite

  4. J’étais à ta place il y a quelques mois encore! ce n’est pas simple du tout, d’ailleurs je me demande pourquoi il n’existe pas de stage de « remise à niveau » c’est une chose que de reprendre un boulot que tu connais que tu aimes avec des collègues sympa, c’est une autre chose que de commencer une nouveau boulot, perso j’ai eu bcp de mal à retrouver confiance en moi, à me dire que oui, je sais encore faire des trucs, apprendre et m’améliorer, courage, un peu de patience et ca va revenir très vite

  5. Alors au moment où j’écris tu dois déjà être dans ton nouveau boulot… Aujourd’hui, soit on souffre parce qu’on n’a pas de travail, soit parce que celui qu’on a ne nous épanouit pas, ou nous rend franchement malade. Je suis sûre que pour toi tout va bien se passer, et je t’envoie plein de bonnes ondes pour ta première journée. Bises et bon courage !

    • merci, je commence jeudi prochain! après comme je le dis, ben je positive et ça va me permettre d’aller de l’avant. Tu sais c’est pour 4 mois, donc rien d’insurmontable! merci de tes encouragements.

  6. Pingback: Trouver sa trajectoire d’adulte « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s